BAR EN JIGGING

Actualité rédigée le 14 Aug 2009 par Johann LEUX.

Le titre résume bien le materiel que vous devez posseder:

Une canne ayant une bonne puissance pour ma par j'utilise la Vale Tudo en 10/60 grammes ou la Tyrant , en taille de moulinet une taille 4000 est fortement recommandée et une tresse multicolore suivi d'un bas de ligne en flurorocarbone en 45/100 puis une petite agraphe qui vous permettra de changer de jigs plus vite.Personnellement j'utilise les Fighters jig dans tous les grammages et coloris disponibles.Sur les photos vous pourrez voir que le rose et le bleu ont bien peché.Le montage est simple je rajoute un double assist hook en tête ou à la queue du jig.

Dernier détail, c'est une pêche qui se pratique en bateau car on pêche a la verticale du navire , un sondeur et traceur de bonne qualité sont vraiment conseillés afin de repérer le poisson et la hauteur d'eau à laquelle le bar se trouve.

Arrivé sur le premier poste et quelques dérives plus tard, le premier bar qui craque pour un fighter de 75 grammes rose est un magnifique bar de 1.8 kgs. Le fond était d'environ 30 mètres et je ramenais le jig jusqu'à une profondeur de 20 mètres en donnant des coups de cannes, ce qui simule les accelérations d'une proie en faisant une pause d'environ 10 secondes avant de le laisser retomber au fond.Cette technique m'a permis de faire plusieurs bars sur le même poste , j'ai changé de couleur à un moment pour voir si d'autres couleurs fonctionnaient mieux, j'ai opter pour le bleu après qu'un bar ait recraché une sardine sur le pont du bateau.Le dernier poisson a été piqué sur le même poste mais à 10 mètres sous le bateau après 20 mètres d'animation dynamique. A noter que j'ai pris également un petit lieu jaune de la même manière.

bar_de_1.8_kgs.jpg

bar_de_1.6_kgs.jpg

bar_2.1_kgs_fighter_bleu.jpg

bar_2_kgs_au_fighter.jpg

petit_lieu_sur_fighter.jpg

Après une petite pause déjeuner et physique car ça fatigue quand même, il faut bien le reconnaitre, je décide de changer de poste pour aller essayer de prendre un gros bar, je mets un fighter jig de 110 grammes et de couleur bleue je fais une premieèe dérive sans pêcher , même plusieurs afin de trouver de la détection. Une fois cette dernière trouvée, et le pointage fait sur le traceur, je commence à jigger , je passe bien dans la détection mais pas de résultat ,étant un peu têtu, j'insiste et ça finit par payer!  J'ai une première touche assez violente,  le poisson prend du fil et décroche ! C'est un gros "m...de" que l'on peut entendre sur le bateau quand un autre poisson s'empare  du jig resté en attente entre deux eaux et c'est mieux car c'est encore plus gros! Le poisson prend 15 mètres de tresse à la touche en sondant afin d'essayer de se débarrasser de l'intrus dans sa gueule, après le rush :  je commence à travailler et pomper le poisson , il se defend bien en prenant bien appui dans le courant , la mi-marée ne me facilite pas la tâche... Le bateau dérive à près de 2 noeuds , mais je commence à voir sa belle robe argentée apparaitre dans la clarté de la côte d'emeraude...  Après un dernier coup de tête en surface, le poisson accusera 4 bon kilos au peson.

bar_4kgs.jpg

en_surface.jpg

dernier_rush.jpg

Ensuite j'ai pêché au NSJB 116 couleur chart back monté sur tête de 110 grammes mais je n'ai fait que des lieus jaunes!!!!       

lieu_sur_NSJB.jpg

A bientôt,

Johann.

 

Du même auteur :

Saint pierre aux leurres souples. (15 Sep 2016 )

La pêche des céphalopodes. (15 Oct 2014 )

Erwann et le rock fishing. (11 Sep 2013 )

La bonne surprise de l'été. (10 Nov 2011 )

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex