BASS WORLD CUP 2010 !!!

Actualité rédigée le 23 Dec 2010 par Thomas VOGELS.

Chez Sensas, les championnats du monde Fips / Cips,  on connait bien. Il n'y a qu'à voir le nombre de titres recueillis au fil des ans. Il était donc logique que pour ce championnat du monde de pêche du Black-Bass, nous soyons partenaire de la fédération organisatrice : le Portugal.

IMG_0689.jpg

Pour notre seconde équipe, c'est une histoire un peu plus longue qui nous unit. Depuis trois ans l'équipe nationale allemande fait figure de petit poucet dans le monde de la pêche du bass. Voilà une nation qui n'a pas de bass chez elle et qui pouvait déja s'enorgueillir d'une médaille de bronze au championnat du monde de 2008, en Italie.

3___ALLEMAGNE.jpg

Pour Illex, Thomas Vogels a posé quelques questions au capitaine de l'équipe Allemande : Thomas Engert. 

PRESENTATION DE L’EQUIPE:
 
Klaus HENKE (42) et Matthias KREUTZ (28)
 
Andreas BECK (28) et Marc PTACOVSKY (21)
 
Thomas ENGERT (50) et Stefan ENGERT (22)
 
 
IMG_0713.jpg
 
 
1/ Thomas Vogels : Bonjour Thomas, je te remercie infinitivement d’avoir accepté de donner cet interview exclusive. Nous sommes très honorés et fiers chez SENSAS de votre performance pour ILLEX, vous équipe nationale allemande et l’équipe nationale portugaise que nous sponsorisions à l’occasion du championnat du monde de pêche du Black-Bass. S’il te plait, commençons par une petite présentation de toi et de ton équipe, si tu le veux bien.
 
Thomas Engert (capitaine équipe nationale allemande) : J’ai 50 ans et exerce le métier de représentant indépendant pour le compte de la société Sensas en Allemagne, capitaine, et entraîneur de la section Black Bass et capitaine de l’Equipe Nationale de pêcheurs U22 « U22 Jugend Friedfischangler-Nationalmannschaft »  de la Fédération Allemande de Pêcheurs DAV  ». Je viens à proprement parler du « département Pêche au coup » (Roubaisien), où j’ai réussi à remporter en tant que membre de l’équipe nationale le titre de vice-champion d’Europe (en individuel), mais en outre, je continue à pratiquer depuis toujours, de manière aussi intensive que possible, la pêche des carnassiers (exclusivement avec des leurres).
Mon fils Stefan travaille en tant que vendeur spécialisé dans un magasin de pêche, il est également un passionné de pêche au carnassier.
 
Klaus est policier de métier et a déjà été très actif, en matière de pêche, dans de nombreux de pays. Membre très engagé dans notre équipe, il fait preuve de talents d’organisation. Ses points forts sont de ne jamais paniquer et de toujours rester calme.
 
Marc est le plus jeune dans notre équipe, il est un vrai mordu du style de pêche japonais et il n’y a vraiment pas un seul leurre Illex qu’il n’ait pas dans ses boîtes. Ses grands points forts sont de soigner sa technique de pêche et son besoin de constamment essayer quelque chose de nouveau. Ainsi, il se complète idéalement avec Klaus, qui est plutôt quelqu’un de réfléchi.
 
Andreas est vendeur spécialisé dans un magasin de pêche et a beaucoup contribué à introduire la marque ILLEX sur le marché allemand il y a sept ans. Il est, en matière de pêche, l’un des meilleurs dans notre équipe, conçoit et essaye constamment de nouvelles rigs et méthodes.
 
Matthias n’est venu dans l’équipe que peu de temps avant les championnats du monde et s’est beaucoup investi. Il exerce le métier de commerçant spécialisé en accessoires de pêche à Freiburg. Ses plans d’eaux principaux sont le lac de Schluch en forêt noire, des plans d’eaux très clairs et difficiles. Matthias et Andreas s’accordent très bien et je vois d’un œil optimiste, en ce qui les concerne, un avenir prometteur.
 
IMG_0620.jpg
 
2/ Thomas Vogels: Depuis quand participes-tu à la coupe du monde de pêche du Black-Bass ? Et quels ont été vos résultats ?
 
Thomas Engert: Notre première participation à cette compétition date de 2008 en Italie sur le lac de Garde où nous avons remporté la médaille de bronze en tant que nation, mon partenaire à l’époque et moi-même avons alors occupé la 4ème place du classement individuel.
Un an plus tard, au Mexique nous ne nous sommes classés que neuvième.
La pêche Extra-Heavy dans les structures était là une nouveauté pour nous et nous avons pratiquement perdu chaque gros poisson dans les branches des arbres immergés.
Nous avions par équipe toujours 5 poissons, mais ceux-ci étaient simplement trop petits. C’était toutefois une expérience, dont nous avons tiré des leçons qui nous est maintenant profitable au Portugal, où nous avons de nouveau remporté la médaille de bronze. L’année prochaine en Italie, nous serons naturellement de nouveau présents!
 
 IMG_0533.jpg
 
3/ Thomas Vogels: Rappelles-nous s’il te plait ou a été organisé cet évenement de la pêche sportive ?
Combien de nations étaient représentées ?
Combien d’équipes étiez-vous ?
Qui représentait ILLEX ?
 
Thomas Engert: La manifestation a été organisée, dans le cadre de la Fédération mondiale FIPS,  par le FPPD, la fédération portugaise de pêcheurs. Il y avait 12 nations représentées :
Portugal – Espagne – Italie – Lettonie – Roumanie – Croatie – Russie – Venezuela – Swaziland – Mexique – Pologne – Allemagne.
 
Illex a été représentée par l’équipe nationale DAV d’Allemagne et par l’équipe nationale du Portugal. Le Portugal a remporté le titre de champion du monde et l’Allemagne a remporté la médaille de bronze.
 
TEAM_PORTUGAL.jpg
 
PODIUM_BASS_WORLD_CUP.jpg
 
 
 
4/ Thomas Vogels: Quelles ont été les conditions rencontrées et comment avez-vous fait face aux difficultés rencontrées ?
Avez-vous collaboré et échangé des informations avec les équipes portugaises ?
 
Thomas Engert: L'Alqueva Dam représente, avec plus de 250km ², le plus grand plan d’eau intérieur en Europe occidentale. Aucun d’entre nous n'avait jamais pêché là et seule l’étendue de l’Alqueva représentait à nos yeux déjà un grand défi. En tant que capitaine, j’ai divisé le lac en différentes secteurs qui chacun ont été prospectés par une équipe avec marquage des spots sur GPS.
IMG_0525.jpg
 
Le premier jour de la compétition nous avons eu un vent froid et nous avons décidé de ne pas aller trop loin et de rester plutôt à proximité de la Marina, afin d’avoir plus de temps pour la pêche.
 
IMG_0518.jpg
 
Nous avons principalement recherché des spots marqués par des cassures de falaise, des structures typiques comme des enrochements ou des arbres immergés dans les parties les moins exposées au vent. C’était bien joué, car le Black-Bass aime les eaux plus chaudes, et nous avons pu aussi les pêcher là. Nous ne nous sommes pas entretenus avec l’équipe portugaise sur la pêche, ni sur les tactiques, ni sur les spots. Lors d’un championnat du monde chaque équipe se bat pour sa nation.
 
 IMG_0510.jpg
 
5/ Thomas Vogels: Quels ont été les leurres de prédilection pour obtenir de tels résultats ?
 SAM_0535.jpg
 
Thomas Engert: Les meilleurs leurres pour nous, étaient sans aucun doute le Golgoth et le Paddle Tail en Texas Rig ou Weightless et naturellement l’original Cross Tail Shad (Drop Shot Rig et Light Jig Head). En effet, en 2008 en Italie, c’est à l’aide du Cross Tail Shad que nous avions pris les poissons qui avaient fait la différence.
SAM_0579.jpg
 
Le deuxième jour, il n’y avait pas le moindre vent, là le MASK Flash Belly nacré blanc a très bien fonctionné. Nous l’avons jerké en alternance avec des brefs arrêts. Cela mordait presque toujours dans les phases d’arrêt. Le troisième jour, il y a eu beaucoup de vent et par là-même beaucoup de bruit, c’est pourquoi les Crankbaits comme les Mascle Deep 4+ ont mieux fonctionné que le léger Mask. Les meilleures couleurs pour les leurres souples étaient Watermelon et Watermelon Red Flake, boostés par la pulvérisation de notre attractant Nitro Booster à l’ail, et le bass aimait ça !
 
6/ Thomas Vogels : J’imagine bien que pour une nation qui ne compte pas dans son cheptel piscicole du Black-Bass que la pêche de cette espèce suscite un intérêt et demande quelques préparations.
 
Thomas Engert: Il n'y a pas de Black Bass en Allemagne et la compétition en termes de pêche n’est malheureusement pas autorisée chez nous. Cependant, nous avons de temps en temps l’occasion de pêcher le Black-Bass :
 
 IMG_0514.jpg
 
Mon ami Werner est également commerçant spécialisé dans la vente d’articles de pêche et a une maison en Floride. Juste derrière la maison se trouve un lac avec une bonne population de Florida Bass.
Là, j’ai le privilège d’y pêcher avec mon fils durant toutes les vacances.
Marc et Andreas prennent régulièrement l’avion pour Chypre pour pêcher le bass, Klaus a déjà fait la moitié du tour du monde, et naturellement a déjà eu l’occasion de pêcher ce poisson. Peu de temps avant cet évenement, nous avons été avec Klaus ensemble pendant 6 jours en Ontario pour pêcher le Smallmouth, ceci fut un très bon entraînement. Matthias va souvent en Espagne pour pêcher le bass et le sandre. Naturellement, nous aimerions bien tous acquérir d’avantage d’expérience, mais à part en vacances, nous n’en n’avons pas l’occasion. Nous avons malgré tout été trois fois sur le podium. Nous sommes une équipe soudée qui travaille bien ensemble et chacun fait part de ses découvertes à l’autre. C’est pour moi une clef de notre réussite.
 
 SAM_0690.jpg

Thomas Engert: Merci beaucoup aussi à toi comme chef produit Illex et ton équipe pour votre appui. Nous n’aurions pas obtenu ce résultat sans le Golgoth, le Paddle Tail, et bien sur l’incomparable Cross Tail Shad. Je voudrais également remercier notre fédération DAV de nous avoir permis de participer au championnat du monde et de la confiance témoignée dans mon équipe et moi-même. Je remercie également l'agence de voyages Fraissl Ontario Tours à Karlsruhe pour son soutien.

Thomas Vogels : Je te remercie beaucoup de ta gentillesse et de ta disponibilité. Encore tous mes remerciements pour ces superbes prestations et résultats.

Thomas Engert et Thomas Vogels. 

SAM_0531.jpg

SAM_0538.jpg 

IMG_0599.jpg

 

 

IMG_0623.jpg

IMG_0627.jpg

IMG_0642.jpg

IMG_0669.jpg

  

 

 

 
 
 

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex