EN ATTENDANT LES COMPETITIONS

Actualité rédigée le 23 Aug 2010 par Nicolas JEANNE.

 

Après deux belles compétitions au mois de juin , nous voilà au mois de juillet et d 'août pour se préparer à un mois de septembre très chargé , avec pas moins de 4 compétitions en 4 semaines .
Alors, ne perdons pas de temps et essayons d'affiner nos techniques de pêche .
Danny et moi avons 4 techniques que nous utilisons le plus souvent en compètes .
 
La première est notre technique de pêche de prédilection, la pêche à la volée .
 
Le matériel utilisé :
 
- canne Illex Vale Tudo M ou l'Ashura  Shooting Star avec un moulinet en 2500 ou 3000 ,
 
- tresse en 11 centièmes avec un fluoro Pezon & Michel en 30 centièmes .
 
Les leurres utilisés en général :
Nsjb 112 , frites 110 -130 (Nitro Soft Jerk Lighning) et des  petits shads en 10 et 12 cms .
 
Cette technique est faite pour gratter la roche ou pêcher entre deux eaux dans généralement une profondeur située entre 5 et 10 mètres .
Nous maitrisons parfaitement ce type de pêche avec souvent de beaux résultats .
 
PHOTO_1.jpg
 
La seconde technique est celle appelée " finess" avec un matériel très spécifique !
 
On va utiliser une canne de type
 
- Power & Finess ou Water Front Versatile avec un moulinet en 2500
 
- tresse en 9 centièmes et fluoro en 20 - 25 .
 
- Les leurres utilisés sont tous de la gamme Gambit , frites Finess 110 , le Super J Reaper 3" et quelques leurres fin 's.
 
- Et tout cela  monté sur des têtes Ligtning en 7 ou 14 gr, ou sur des têtes de 5 à 10 gr "maison" .
Cette technique est complémentaire à la pêche à la volée car elle permet de prospecter les zones de profondeur entre  1 mètre et 5 mètres d eau , en général elle nous permet de peigner le haut des cailloux où les tangons qui cachent de bien belles surprises !
 
PHOTO_2.jpg
 
La troisième, bien qu’ elle se perde un peu en compétition, est celle de la pêche aux leurres durs , une technique que l'on utilise souvent dans nos parties de pêche mais qui en compétition manque un peu de rendement , je crois que simplement elle peut faire la différence sur certaines  pêches et avec certaines conditions climatiques . Aux vues de nos résultats de l'an dernier, cette troisième technique aux leurres durs a été très bonne ! Quelques poissons pris aux poissons nageurs à l’Iroise, dans la mousse, au pied des cailloux,  nous ont valus une deuxième place, sans parler du Grand Pavois 2009 (cette année le 17/18/19 septembre) où nous avions pêché tout le week-end avec, comme les Houssais, qui avaient gagné cette édition. Bref, on se rend compte que l'on peut tirer notre épingle du jeu avec une poignée de leurres durs ! .

Le matériel utilisé :

- canne Illex Corsaire ou Shooting Star avec un moulinet en 4000 .

- Tresse en 11 - 13 centièmes pour optimiser notre distance de lancer

- et un fluoro Pezon & Michel en 30 - 35 centièmes .

- les leurres utilisés , et nous pouvons dire que nous avons le choix dans la gamme Illex : du Bowstick en passant par le Bonnie sans oublier la gamme des Arnaud , les Chatterers ...... etc .
Cette technique est utilisée dans les fonds de 1 à 10 mètres d'eau , essayez de prospecter les zones où la mer est  agitée ( vent contre courant , zones rocheuses ) ou des zones sales ( eau trouble ), souvent le bruit du leurre déclenche de belles attaques et de belles pêche.
 
PHOTO_3.jpg
 
La quatrième et dernière technique, qui est pour nous, une technique à perfectionner et  donc à travailler, est la pêche en eau profonde, avec des plombées plus importantes, dite aussi pêche en traction.
C'est vrai qu’avec Yoann Houssais, nous sommes partis sur de bonnes bases et avec de bons conseils on progresse très vite. On s'entraine beaucoup pour pouvoir arriver au niveau de certains spécialistes. Il faut admettre qu'après l'Open bar du Golfe et l'Open des Glénans, on ne pouvait pas passer à côté de la pratique de cette technique, qui pour moi, sur certaines manches du Labrax est essentielle à maitriser !
Elle nous a permis de prendre du poisson et de très belles pièces !
Le matériel utilisé sont :
 
- la Corsaire , l'Avalanche avec un moulinet de taille 5000
 
- une tresse en 13 ou 15 centièmes avec un fluoro Pezon & Michel en 35 ou 42 centièmes.
 
- les leurres utilisés sont :
 
Le Nitro en 116 ou 120 , le Shad en 15 ou 17 cms et quelques slugs ou frites "maison" en 170 - 180 mm .
- les plombées sont en fonction de la vitesse du courant et de la profondeur qui se situent entre 10 et 25 mètres . Les grammages sont de 30 à 120 gr.
 
Enormément de postes sont à prospecter sur chaque compète  et lorsque l'on envoie un Nitro en 200 mm avec une plombée de 50 ou 60 gr, ce n'est généralement pas pour aller pêcher des poissons de 45 cms ! Mais bien pour aller chercher les gros poissons qui nous feront monter sur la plus haute marche du podium ! Je crois que certains l'ont bien compris (n'est-ce-pas Yo ? )
 
PHOTO_4.jpg
 
Une autre chose très importante dans un Open ! Le vivier. Ayez un  grand vivier :
 
Ceci afin que le poisson puisse attendre sereinement, (ou du moins,qu'il soit au mieux dans la mesure du possible) sa validation auprès d'un commissaire. Et de plus , quand le poisson aura de l'espace, vous pourrez rester sur le même poste plus longtemps.
Pour ma part, ses dimensions sont de 100 cms de long , 60 cms de large et 45 cm s de haut. En général, le poisson peut rester 1 à 2 heures sans aucun souci , ce qui évite de se faire piquer par un concurrent, le poisson repéré lors d'un mesurage auprès du commissaire le plus proche .

PHOTO_5.jpg 

Voilà comment l'équipe Illex-Navicom aborde les compétitions.

 Avec ses quatre techniques de pêche, différentes mais complémentaires .

A plus.
 
Nicolas.

 

 

 

Du même auteur :

LE NOUVEAU NITRO SHAD ILLEX (28 Feb 2011 )

GAMBIT IN SALTWATER ( 3 Sep 2009 )

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex