EN ÉTÉ, DANS LES HERBIERS, POUR RÉUSSIR SA PÊCHE, IL FAUT PEIGNER LE COVER AVEC METHOD...

Actualité rédigée le 19 Sep 2017 par Maxime AUBERT.

Augmentation de la température de l’eau, enrichissement en nitrates et autres compléments utilisés pour fertiliser les champs, … Une fois les beaux jours en place, nos terrains de jeu favoris sont bien souvent envahis d’herbiers de toutes sortes.

 

news_covermethod1.jpg

 

Une chose est sûre, brochets ou autre black bass adorent trouver refuge dans ces masses chlorophylliennes : tapis de nénuphars, et autres boules d’élodées du Canada. Ils y trouvent de l’ombre, de l’oxygène, une excellente cachette pour se protéger des prédateurs éventuels, mais aussi pour se tenir à l’affut et chasser toutes les proies que peuvent contenir ces « forêts aquatiques » (petits poissons blancs, écrevisses, grenouilles, …)

 

news_covermethod2.jpg

 

Adepte de ces pêches « dans le cover », il me fallait une canne suffisamment puissante pour extraire en force les carnassiers de cet épais couvert avant qu’ils ne se décrochent, suffisamment précise pour déposer avec discrétion les leurres dans les trouées, suffisamment résonnante pour détecter la moindre touche et la différencier de la rencontre avec un obstacle et suffisamment confortable pour pêcher plusieurs heures sans me fatiguer.

J’ai alors opté tout naturellement pour la canne Illex Ashura Blue Shadow B 210 MH Cover Method. Non seulement, elle a toutes les qualités énoncées précédemment, mais elle m’a apporté d’autres surprises lors de son utilisation intensive.

Dès la prise en main, apparaît un point important : limiter son utilisation à la prospection des postes encombrés serait une erreur. La taille de son talon ni trop long pour ne pas être gênant en float tube, ni trop court pour pouvoir envoyer les leurres à bonne distance lorsque nécessaire.

A l’usage, sa plage de puissance fut un grand allié. Annoncée officiellement comme pouvant catapulter des leurres entre 10 et 40g, en action de pêche, elle ne rechigne pas à envoyer jusqu’à des Dexter Shad 200 (47g) surmontés de Tip Up Head Screw de 10g.

 

news_covermethod3.jpg

Découvrant parfois de nouveaux spots, je suis obligé de prendre des leurres de différentes tailles, de grammages différents pour essayer de trouver la pêche. Je n’ai plus besoin de prendre 2 ou 3 cannes. La Cover Method me permet facilement d’utiliser aussi bien un worm de 6,5 pouces monté en texan cherchant les bass en pitching, qu’un Magic Slim Shad 10 cm plombé en 12g, qu’un Gantia 180 visant les brochets, ou encore qu’un Deraball skipé sous les branches à ramener en linéaire.

 

news_covermethod4.jpg

 

Cette polyvalence est très précieuse lorsque, sur un float tube ou du bord lorsque nous sommes limités en quantité de matériel à embarquer, ou encore lors d’un voyage de pêche ou le nombre de cannes à glisser dans le tube de transport destiné à prendre l’avion doit être réduit au strict nécessaire.  

Une chose est sûre, sa place est d’ores et déjà réservée pour mon futur voyage en Espagne où m’attendent les sandres et les black bass.

 

 

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex