Fin des vaches maigres.

Actualité rédigée le 20 Jun 2013 par Marc RUBIO.


 

La fraie du maigre se termine à l'instar du printemps, pour peu qu'il y en ait eu un cette année.

La dernière maline de juin, les invite à quitter leur chambre nuptiale et à retrouver de l'appétit. Ce dernier est affûté par un mois de vaches maigres et d'amours intenses qui ont creusé les estomacs.

Sur l'estuaire de la Gironde, juillet est un mois à ne pas rater pour celui qui désire prendre son premier maigre. Le pêcher n'est pas difficile, comme vous allez pouvoir le découvrir. Je vais tacher de vous livrer quelques ficelles pour réussir.

nitro_shad_nb_2.jpg

 

Pour commencer, il faut faire le choix du matériel. Je préconise de prendre une canne puissante, mais point trop n'en faut. Une 10/60 d'une puissance de 20lb, comme la Element Rider S-225H, est selon moi la plus indiquée pour brider le départ d'un maigre dans le courant. Une deuxième canne peut compléter ce choix, quand il s'agit de pêcher en lancer-ramener pendant les renverses de marée. La Element Rider S-240 H a ma préférence pour cet exercice.

Le moulinet devra avoir un frein de qualité adapté à la puissance de la canne, et garni de tresse. Un bas de ligne en fluorocarbone de 5 à 10 mètres protégera la tresse de la roche, en fonction des spots pêchés. Ceux que je pêche dans l'estuaire, ont le profil d'un massif alpin, toutes proportions gardées.

Les leurres que j'utilise le plus fréquemment sont les leurres souples de types shad et finesse. Les Nitro Shad en 120 et 150, sont redoutables.

nitro blanc_1.jpg

nitro_shad.jpg

 

Les Ammonite shad en 4,5'' et 5,5'' ne sont pas en reste dans les coloris flashy aux heures de basse mer, en lancer-ramener à gratter. Un Gambit Glass rattle les rend encore plus efficaces dans l'eau sale de l'estuaire.

ammonite.jpg

 

Pour les finesses je suis un inconditionnel de la frite, en 110, 130 et 160.

 frite.jpg

 

Leur utilisation est simple, en période de courant je les utilise en verticale avec très peu d'animation, la vitesse de dérive suffit bien souvent à faire travailler le leurre suffisamment pour qu'il soit prenant.

Je surplombe le montage pour une présentation verticale près du fond et avant chaque dérive, le leurre est imprégné d'attractant. Le Nitro Booster Crustacé est très efficace, il permet de rendre la main à la touche pour assurer le ferrage, sans que le poisson ne recrache le leurre bien engamé.

Aux heures de renverse quand le courant faiblit, je balaye ma zone de dérive en lançant mon leurre au plus loin pour le récupérer en grattant la roche. L'ammonite shad m'a offert de belles émotions dans cet exercice, preuve s'il en est que ce leurre n'est pas seulement un aimant à brochet et autres black bass.

Un petit dernier à ne pas louper, le Bole Shad 140. Les tests que j'ai réalisé l'an passé avec ce leurre, ont largement dépassé les attentes. Assurément un leurre à leur présenter au plus vite.

La saison du maigre démarre d'ici quelques jours, alors il est encore temps de préparer le matériel.

José quant à lui, n'attend plus que ça !

jos__.jpg

 

Une dernière chose, le maigre est un poisson qui repart très bien, il faut lui laisser le temps de récupérer tout simplement. Parfois 2 à 3 bonnes minutes sont nécessaires.

relache.jpg

 

 

 

Du même auteur :

Pop en stock ! (15 Jun 2017 )

Dessalage de fin de saison ! (15 Dec 2016 )

Dexter "extra size" pour le maigre ! (16 Jul 2016 )

Pêche du maigre, dans les starting blocks ! (17 Jun 2016 )

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex