GUNKI IRON TOURNAMENT 2015

Actualité rédigée le 30 Sep 2015 par Morgan CALU.

 

Le GUNKI IRON TOURNAMENT est une compétition hors norme, qui fait appel, outre la technique et la stratégie, à ses ressources mentales et physiques. 

Pour rappel, c'est une compétition de street fishing de 24h non-stop dans la ville de Rotterdam. Le terrain de jeu est immense et le nombre de possibilités aussi. Sandres, perches, aspes, brochets, ides mélanotes, poissons-plats, anguilles, brèmes... seront de la partie et il faudra tenter d'atteindre le quota de 15 poissons et ce, avec de beaux poissons pour espèrer accèder aux plus hautes places... 

L'année dernière, nous avions réussit à terminer 2ème de cette aventure, avec notamment le plus gros sandre et la plus grosse perche du concours. Nous avons à coeur en 2015 de bien nous classer et de tenter d'accrocher le top 10, ce qui serait une belle performance.  

Pour cette édition 2015, l'équipe PEPPER retente l'aventure avec Morgan CALU (capitaine), Thomas GASNIER et Stéphane HERMANN (qui remplace Marc PTACOVSKY qui est au championnat du monde bateau en Estonie).

 45.jpg

La team "Pepper": de gauche à droite: Thomas GASNIER, Morgan CALU et Stéphane HERMANN 

Vendredi 25 septembre:

Nous faisons la route le vendredi 25 septembre dans la journée. Nous avons le temps de repérer tranquillement quelques secteurs avec l'équipe "Ultimate team". Nous faisons très peu de poisson mais la bonne humeur est au rendez-vous. Le soir nous préparons notre matériel, car c'est une vrai logistique. Thomas nous a fabriquer un chariot qui va nous être d'une aide très précieuse pour emporter ce dont nous avons besoin: leurres, accessoires, cannes, moulinets, appareil photo, boissons, snack... 

Côté cannes, j'opte pour deux cannes cette année: la The Artist S210M (qui avait fait le job l'an dernier) et la Pepper S210ML Akoya Pearl.

Thomas opte pour la Pepper S240M egging specialized et la Pepper S2102ML Akoya Pearl

Enfin, Stéphane choisit la The Artist S210M et la The Artist S240MH.

 

Samedi 26 septembre:

Rendez-vous au QG pour le pointage et le briefing sur l'incroyable pavillon flottant! Un lieu magique fort en symbolique dans ce milieu de streetfishing pur. Il y a énormément de monde, 83 équipes sont annoncées pour 12 nations. Cela fait pas moins de 249 pêcheurs: le plus gros évènement de street fishing mondial!!!!!

Après le briefing, il est temps de se préparer pour le départ. Le coup d'envoi est donné à 10h15! nous courons (au sens propre du terme...) sur un secteur en Meuse que nous pensons bon. A peine arrivé, je sors un sandre de 48cm. Yes ca maille. J'enchaine ensuite les sandres, mais aucun ne maille à 45cm (41, 42 et même 44,5cm...). Le vent se lève et les touches cessent. Nous regardons le classement: certaines équipes sortent déjà du lot en ayant trouvées des concentrations de sandres, aspes et perches! Ca s'annonce déjà comme une grosse bataille!

sandre_1_12029611_10208035080700821_1871548723734035108_o.jpg

Notre premier sandre maillé: 48cm ! 

Nous nous rabattons finalement sur le port, pour tenter d'y trouver des perches. Malgré notre insistance, rien ne mord. Je me souviens alors de ce que m'a dit Romain POULAIN le matin même sur les quelques perches capturées la veille: petit leurre de 2" et touche très molle... Je monte un montage drop shot sur l'akoya pearl (hameçon finesse down shot n° 4, ishad tail 2.8" cola et tungsten long drop shot) à peine ai-je descendu le montage que je prends une touche molle. Finalement je sors une perche de 30cm. Peu de temps après, c'est une autre perche de 27 cm qui succombe au même montage au pied d'un quai. 

Nous nous déplacons lentement sur le port, jusqu'à arriver sur une écluse qui crache beaucoup d'eau avec la marée montante. Nous arrivons en premier sur le spot mais nous sommes très vite cernés et acculés par une, deux, trois puis quatre équipes. Ca sent bon le poisson mais pas moyen d'en faire mordre un. Thomas, dans un éclair de génie, monte un ILLEX Deracoup et peigne activement les veines d'eau. Il enchaine deux belles perches de 38 et 37cm coup sur coup puis plus rien. Cela nous fait 5 poissons. En rebroussant chemin, nous croisons nos potes de l'équipe "Nostressfishing" qui sont bien placés avec de belles perches et un beau sandre. Je lance mon drop shot en discutant avec Arnaud. Touche directe d'une petite perche à peine maillée (26cm). 

perche_2_12087810_10208035082020854_1174904265345118693_o.jpg

Thomas et une belle perche de 38cm au ILLEX Deracoup

C'est ensuite au tour de Stéphane de débloquer son compteur en sortant une perche de 27cm sur un ishad 2.8" sur straight jig head sur une pêche de réaction. Thomas sort même une perche qui nous semble maillée mais sa queue est complètement coupée et cette dernière ne passe pas la barre des 25cm...

Nous retournons sur la Meuse voir si les sandres sont actifs. Nous subissons une grosse période de creux. Dur de rentrer du poisson. Nous sommes loin au classement et nous avons du mal à trouver ce qui pourrait être la clef de la pêche. A l'usure, je ferre une perche de 32cm qui m'a fait une touche de sandre. 

Vient ensuite le pit stop à 23h pour la validation intermédiaire des prises. Nous avons 8 poissons. La moitié du quota est bouclé et les choses s'annoncent très difficiles.

Beaucoup d'équipes ont cartonné sur des zones restreintes et certaines sont déjà très proches du quota de 15 poissons.

A peine le temps de discuter que nous repartons à minuit pour en découdre jusquà 11h15 le dimanche 27 septembre. 

Dimanche 27 septembre:

Nous repartons donc au coeur de Rotterdam pour la nuit et jusqu'à 5h nous sommes apairés avec un autre trinôme pour des raisons de sécurité. Nous partageons donc quelques heures de pêches avec l'équipe n°14, les sympathiques "Franglais". Nous décidons d'aller pêcher le port, dont le niveau d'eau est relativement haut. Sur un montage drop shot encore une fois, je ferre un sandre de 54cm. Il m'a mis un énorme cartouche sur l'akoya pearl mais est mis à l'épuisette sans encombre. Yes ! A peine le temps d'être content de la capture de ce sandre que j'enchaine avec une belle perche de 32cm sur le même montage ! Nous sommes alors à 10 poissons. 

 sandre_3_12079990_10208035082460865_3740020561563374834_o.jpg

Un sandre de 54cm en drop shot sur l'Akoya Pearl

Puis vient le moment tant redouté, le gros creux de la nuit... Stéphane sort tout de même une perche maillée sur un Ishad tail 4.8". Malgré le froid et l'humidité, je pêche franchement confortablement par rapport à l'an dernier. L'ensemble Illex winter suit y est pour beaucoup. L'ensemble est très léger et confortable pour ces conditions très difficiles. Car l'Iron tournament, ce n'est pas que de la pêche, c'est tout une logistique et une stratégie pour gérer au mieux ses 24h de pêche.  Il est bientôt 5h du matin, il est temps de faire la photos témoin avec l'autre trinôme puis de retourner chacun où bon nous semble. Il reste 6 heures de pêche nous allons sur la Meuse tenter le tout pour le tout et essayer de boucler le quota avec du sandre. Nous sommes alors proche d'une autre équipe Française (aussi bien au classement que physiquement) l'équipe "France 2" (Jérémy SEGUIN, Tom BONTEMPELLI et Jean-Mi MARCON). Ces derniers rentrent quelques poissons (perche et sandres). Ca veut dire qu'il y a du poisson, mais nous, on ne fait rien pour l'instant. Stéphane prend alors une grosse touche et est bloqué net. Il m'annonce tout de suite que c'est un gros poisson. La The Artist S240MH plie fortement, le combat est très stressant et intense. Stéphane gère parfaitement! C'est un superbe sandre qui ne daignait pas décoller du fond et donnait des coups de tête puissants et lourds. Finalement il atteri dans l'épuisette: il accuse 78cm et est ultra massif. Ce sera le plus gros sandre du concours (Comme l'an dernier nous terminerons avec le plus gros sandre!)

 sandre_4_12038753_10208035088821024_8299212835191178423_o.jpg

 Un parpaing de 78cm!!!!

 sandre_4_12079149_10208035083820899_8636037741360665048_n.jpg

 Stéphane et le plus gros sandre du concours: 78cm au ILLEX Method Shad 3.8"

 

Remotivés à fond par cette prise, nous savons qu'il ne nous reste "que" 3 poissons à prendre pour boucler le quota. Thomas sort de son sommeil et nous pêchons le sandre à fond. A peine 15 minutes plus tard, je ferre un sandre. Il est maillé et mesure 53cm. Plus que 2 poissons!

 sandre_5_12033046_10208035101141332_5733256236341889927_n.jpg

13ème poisson: un sandre de 53cm sur la The Artist S210M

 

La réussite vient alors frapper à notre porte et je ferre un aspe alors que je remontais rapidement mon leurre souple pour relancer, en quête de sandre. Celui-ci n'est pas bien gros mais maille. Il mesure 45cm.

aspe_6_12036934_10208035089221034_1726106164945246113_n.jpg

 Un aspe de 45cm providentiel!

Plus qu'un poisson et nous sommes au quota. Il ne reste que deux heures de pêche et la concentration est à son maximum. Je prend une cartouche mais rate le sandre tant espéré. Je sors un sandre non maillé et enfin, je prends une autre cartouche. C'est maillé : 47cm. Ouf, nous sommes au quota. Nous tentons de reprendre un sandre, mais en vain. La phase d'activité sur notre zone cesse. 

 sandre_7_11227896_10208035088341012_8789347444737579570_o.jpg

Quota bouclé!

L'heure de la fin approche et nous nous résignons à regagner le QG, fiers de notre remontée de la fin mais un peu déçu d'avoir raté le coche en début de compétition. 

Au final nous terminons 7ème/83 équipes au départ. Une place honorable et un résultat qu'on n'osait espérer à mi-compétition, tant la chose semblait mal embarquée. Heureusement, nous avons fait appel à nos ressources mentales, confiant dans notre stratégie finale avec un brin de réussite. 

Pour conclure, un immense merci à toute l'équipe organisatrice. C'était parfait et monumental. Merci aussi à Illex de nous accompagner dans cette folie et de nous proposer du matériel au top. 

Même si la fatigue accompagne l'écriture de ce compte rendu, vous pouvez compter sur nous pour retenter l'aventure. A l'année prochaine!

 

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex