LE GOLGOTH VERSION HEAVY

Actualité rédigée le 30 Mar 2010 par Manuel ALVAREZ.

Conçue pour être utilisé sur des montages légers (light texas, light carolina, light jighead etc...), la créature Gambit Golgoth se prête également très bien à un usage plus...lourd !

Comme Christophe "Oh ! les belles bacchantes" Decours nous l'avait déjà laissé entrevoir, l'utilisation d'un Golgoth comme trailer sur un rubber jig étend son champ d'action et le fait entrer de plein pied dans le monde sauvage du heavy cover (couvert végétal dense).

Si l'utilisation de ce type de trailer est suceptible d'intéresser tous les carnassiers tapis dans leur cache, il en est un sur lequel il est particulièrement efficace...j'ai nommé : le bass...évidemment.

 

golgoth2.jpg

Un poil de finesse dans un monde de brutes !

 

Le début du printemps correspond chez ce poisson à la période transitoire entre sa longue léthargie hivernale et sa période de reproduction. C'est en outre une des époques idéales pour espérer toucher de beaux poissons.

Comme chacun sait, le bass à besoin de trouver sa température de confort pour passer l'hiver sereinement, mais, il a aussi besoin d'un habitat protecteur pour se sentir à l'aise...C'est d'autant plus vrai lorsqu'il cohabite avec une population de brochets toute prète à faire de lui son repas de midi.

L'utilisation d'un rubber jig, parfaitement à l'aise en milieu encombré, va permettre de venir chatouiller le bass au coeur de son antre. A peine sorti de sa torpeur, il a besoin de repndre des forces mais n'est pas forcément apte à nager un 100 mètres et c'est précisément pour ces raisons que le Golgoth va devenir un trailer de tout premier choix.

Etant donné sa capacité à rester pêchant à l'arrêt, le golgoth va garder toute son attractivté là où d'autres types de leurres souples auront tendance à "s'essoufler" (craw, grub...)." En effet, le bass se déplacera très peu pour prendre le leurre et une prospection méticuleuse et ultra lente est alors de rigueur. Les micro-mouvements du corps du Golgoth, sa flottabilité et sa capacité à bouger de l'eau alliés à l'action très réaliste (life like action) de la jupe du jig vont véritablement permettre de s'attarder longuement sur chaque poste (je préconise de retirer les poils de cervidés du modèle 4" afin de le rendre plus pénétrant). Ici les longues poses prennent tout leur sens et la moindre sensation suspecte doit être sanctionnée d'un ferrage franc et d'une extraction énergique du poisson afin que celui ci n'ait pas la possibilité de plonger dans les tréfonds de l'obstacle. L'utilisation d'une canne rapide, puissante et sensible telle que l'Ashura jig & worm special permet de venir à bout des poissons les plus féroces.

Lorsque le temps se réchauffe franchement et que les poissons commencent à rejoindre les zones peu profondes, l'utilisation d'un tel montage en pleine eau est elle aussi particulièrement prenante. C'est alors la nage ondulatoire du Golgoth qui va donner au tandem jig/trailer des allures de danseuse frénétique.

 

bassgolgoth.jpg

Une victime du heavy Golgothisme !

dekabass.jpg

Et une sacoche...une !

dekagoth2.jpg

 Mais attention ! Aux premiers signes de nidification il est important de renoncer à pêcher le bass afin d'assurer une reproduction de qualité et de futures pêches mémorables.

Manuel Alvarez.

 

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex