Open streetfishing de Montereau.

Actualité rédigée le 13 Nov 2013 par Morgan CALU.

Voici  mon compte rendu de mon premier podium de la saison, sur l’open streetfishing GN CARLA de Montereau (Montereau Fault Yonne, mais c’est imprononçable), comptant pour le championnat de France de pêche du bord streetfishing. Mais avant,  petite séquence rétrospective  rapide sur mon début de saison.

Après une première partie de saison sans réelle réussite, je prends enfin de précieux points pour le classement général. Sans réussite, car lors des 3 premiers opens (Verdun, Jarnac et Angers) j’ai eu beau m’accrocher au top10 (9ème, 7ème et 9ème), il m’a toujours manqué le brin de réussite qui aurait fait basculer la balance de mon côté :

A Verdun, je sors une belle perche de 31cm bien massive à l’aide de l’Akoya Pearl mais je perds  un chevesne maillé qui casse en sondant sur un obstacle qui m’a complètement râpé mon fluoro. Ce dernier n’avait pas résisté à une woodlouse présentée en surface…

A Jarnac, je sors un chevesne à la woodlouse et 2 perches dont une de 26 au Tiny fry 38. Une autre perche maillée tombera malheureusement au sol dans les dernières minutes de la compétition (donc non comptabilisée) et je jouerai de malchance avec des poissons tout juste non maillés (brochet de 48, perches de 19,5…)

A Angers, c’est encore pire si je puis dire, car sur une pêche très hard, je décroche un des rares aspes touchés lors du street, au Tiny fry 38, qui m’assurait la première place…

C’est donc remonté à bloc que j’arrive à Montereau, hébergé la veille par mon ami Romain. Et oui, car je vis maintenant en Corse et la compétition passe par un voyage en avion. Heureusement, les amis sont là, mais il faut restreindre au maximum le matériel et éviter toute fioriture. J’embarque donc dans mes valises une Pepper AKOYA PEARL S210ML, une Pepper S210UL et une The Artist S210M au cas où.

Romain, qui a pu préfisher, me brieffe sur la pêche. Je me tiens à ses dires. Mon montage du jour sera un montage peu utilisé en compétition mais très prenant sur les perches notamment. Il s’agit ni plus ni moins d’une adaptation ultra light des montages texan utilisé sur le bass : Une balle tungstène 3,5 grammes, un hamecon texan n°6 (taille d’hamecon texan assez difficile à trouver sur le marché et qu’ILLEX est l’un des rare à distribuer !) et un Method shad 2 ‘’ bien attractif ! La canne recevant ce montage est mon Akoya pearl, la S210UL étant monté d’un hameçon finesse down shot n°6 et d’une Woodlouse.

Une fois l’arsenal prêt, c’est le début de la compétition, après les traditionnelles retrouvailles et les rigolades du streetfishing . Le début de l’open se déroule dans un épais brouillard, comme il y a deux ans. Pour ce street, mon binôme sera Johan Miroux. A noter que ce street possède la rare particularité de se dérouler sur deux rivière : La seine (plutôt poissonneuse et l’Yonne plus capricieuse). Dès le début de la manche matinale, Arnaud DEVEY qui est à côté de moi sort 2 perches maillées. J’en sors aussi une tout juste maillée, mais la pêche s’annonce difficile. En effet, après ce poisson, plus rien de la matinée pour moi et mon binôme, si ce n’est  de nombreux poissons non maillés, dont deux brochetons pour moi et une truite fario d’aperçue !

montereau.jpg

La pause repas sonne, la pêche a été difficile pour tout le monde, mais certains s’en tire bien, comme Romain qui compte déjà deux perches et deux parpaings de chevesnes à son compteur. Après un repas formidablement organisé par le team carna77, nous repartons en découdre. Johan et moi décidons d’aller sur l’Yonne peu pêchée le matin, mais souvent moins poissonneuse que la Seine… Nous prenons le risque sachant que la pêche de l’après midi s’annonce comme étant une grande traversée du désert… Johan ne tarde pourtant pas à prendre sa première perche maillée de 229mm. Puis plus rien (si ce n’est des non maillées en pagaille) pendant une longue période. Je parviens finalement à ferrer à très grande distance une belle perche de 278mm. L’Akoya Pearl permet de lancer très loin, mais aussi et surtout de faire évoluer le leurre sur le fond parfaitement et de sentir les touches de manière chirurgicale, même à très grand distance !

De la même manière (très loin), je prends une autre perche maillée. Je change ensuite de spot pour m’enfoncer dans un spot très encombré. Je lance mon micro texan dans des branchages, je sors coup sur coup deux autres maillées (230 et 260mm). Du coup, j’ai 5 perches à mon compteur, il ne m’en manque plus qu’une pour faire le quota. Mais la dernière perche ne viendra pas malgré mon abnégation, Johan sortira quant à lui une dernière perche de 265mm.

A deux, nous sortiront 7 poissons, pas si mal au vu la difficulté de la pêche. Au final, je termine 3ème de cet open avec des scores plutôt serrés. Enfin des points pour le général.

podium_montereau.jpg

Un grand merci à l’organisation et aux commissaires, merci à Romain et Arnaud et enfin merci à l’Akoya Pearl qui apporte un réel plus en compétition difficile ! Encore une bonne date pour le club CarnaDream91, avec Thomas (Gasnier) qui se classe aussi, pourvu que ça dure !

 

 

 

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex