Perche Factor pour les team Illex sur l'open AFCPL de Biscarosse

Actualité rédigée le 12 Oct 2009 par Sylvain GARZA.

Encore une fois la formule AFCPL Tour se montre passionnante jusqu'au bout, car il n'y à pas de place au hasard chaque team travaille dur pour obtenir ces résultats. Avant dernière date du circuit Division 1 de l'AFCPL, Tour Biscarosse promettait du sport. Pour beaucoup rien n'est encore joué, la relagation en D2, des places d'honneurs sur des podiums par espèces, ou plus ambitieux, reconquérir un podium général.  La division 2 n'échappe pas à la règle, elle a aussi ses champions en herbe qui ne lâchent rien pour acceder à la D1 en 2010 et c'est une véritable pépinière pour l'avenir.

IMGP1971__Small_.JPG

C'est sans aucun entrainement que nous aborderons cet open avec Olivier. Un ennui mécanique sur ma remorque il y a plus d'un mois, m'avait empêché de passer une semaine d'entrainement sur ce lac. Toujours en attente des bonnes pièces de la part de mon fournisseur, c'est grâce à l'aide de Rod&Pod que nous avons pu finalement arriver dans les délais le vendredi matin. Cette première journée fut celle du renseignement! Grâce à Eric Zaï et à tous ses contacts, j'ai pu pointer et confirmer pas mal de zones potentiellement productives. Le side imagin est un atout considérable dans notre cas pour ne rien laisser passer sur une zone. Mais si il ne passe pas à côté des structures, ce jour-là, les fish se cachaient bien eux, pas vraiment de belles concentrations à se mettre sous la dent.

IMGP1965__Small_.JPG

Dans ces conditions, nous décidons de débuter la première manche l'esprit ouvert et opportuniste. Direction baie de Sanguinet où nous pêcherons le lit de la rivière à cheval entre des profondeurs de 4 à 12 m. Les premières heures seront longues, les touches rares, mais nous insistons. En milieu de manche, deux perches de maille succombent au célèbre "plomb pal", mais pas plus. On tente bien de temps à autres de varier les secteurs mais c'est un jour sans. Comme à notre habitude dans ces cas- là je prend 5 minutes sur le temps de pêche pour repasser la zone au side pour essayer de localiser un hypotétique banc de perches. Bingo!!!!! Notre humminbird viens de détecter un vieil arbre tout seul sur un cassant, il est habité. Marquage de la zone et rapidement Olivier enchaine les trois poissons qui assurent le quota et nous laissent en course pour une seconde manche trés ouverte.

IMG_2637__Small_.jpg

Le soir les discussions vont bon train et la stratégie va devoir changer car la manche est courte. Nous allons donc prendre le risque de nous écarter de la foule et de pousser en bout de conche sur des shallows. C'est un vrai risque car la veille très peu de brochets et encore moins de sandres ont été pris. Mais si l'on veut remonter il nous faudra un de ces poissons. Rien n'y fait, les brochets ne sont pas pour nous cette fois encore. Mais le temps a changé, couvert et chaud ça sent le top water. Sylvain confirme cette intuition par téléphone quand il me dit avoir des suivis de petites perches. Je sors une vieille connaissance du lac : un chatterbeast 145 Bone propulsé par la cover breaker H souvenir d'une partie de pêche mémorable avec Marc Tissot il y a un an. La réponse ne se fait pas attendre deuxième passage au dessus de l'herbier et première attaque de carangue. En 30 minutes de folie les attaques vont s'enchainer avec uniquement du 40 up. Incroyable, rejeter des perches de 40 cm en compétition : du pur bonheur. Notre moyenne sur 5 perches est autour de 44 cm, reste à savoir ce que les autres équipages ont trouvé comme pêche? Ont-ils eu la même vision que nous ? Jusqu'a la fin, les brochet bouderont nos leurres ne daignant les gratifier que de coups de dents furtifs (inferrables). Au final, le verdic du classement par espèce tombe: 1er pour la perche et 1er au général avec 13 cm d'avance sur le team pêcheur.Com. Nous prenons de justesse la première place tandis que le tandem Gardois d'AMS complète le podium avec une troisième place.

IMGP1964__Small_.JPG

Aprés un début de saison difficile Mickaël et Sylvain nous racontent leur Open :

" Nous avions clairement défini notre stratégie à la poursuite des perches, dans la continuité de notre performance de Guerlédan. Objectif 10 Perches minimum.

 IMGP1974__Small_.JPG

Le Samedi nous allons attaquer immédiatement par 30min de Powerfishing au Vibration (Blade et TN) au dessus des herbiers afin de jauger l'activité des perches. Verdict : un seul poisson de 23,5. Le vent du nord qui souffle aujourd'hui semble avoir fait fuir les carnassiers. Nous prenons donc la décision de partir à la recherche des perches embusquées sur les rares structures du lac. Nous filons donc sur les meilleurs points GPS enmagasinés lors des préfishings. Des épaves.

Premier poste, une structure dans 12m, et premier beau poisson, Mick monte un poisson de 40 cm au plomb palette. Nous filons la faire mesurer immédiatement à cause de la profondeur. De retour sur le poste 30min plus tard, le plomb palette ne semble plus efficace donc c'est au jigging rap que je prends un second beau poisson de 39 cm. Mesure immédiate puis retour sur le poste. Les perches sont toujours là mais il nous faudra presque 30 min à lutter dans les vagues pour réussir à déclencher une attaque, c'est Mick qui réussi ce coup-là, à l'aide d'un drop shot trés décollé. Une perche de 28cm, la derniere que nous réussirons a prendre sur ce poste. Nous partons sur notre seconde épave. Une structure dans 8 m dans la baie de Sanguinet. Là aussi, c'est la même histoire. Une première perche de 32' attaque dès le premier coup de ligne au plomb palette, puis c'est terminé. Il nous faudra revenir 1h plus tard sur ce poste pour clôturer notre quota avec une jolie perche de 42 cm au plomb pal'.

IMGP1973__Small_.JPG 

IMG_2636 (Small)_1.jpg

Le lendemain les conditions sont trés différentes. Le vent a tourné, il vient du Sud, le brouillard voile le soleil mais la température est agréable. Le lac est bien plus calme que la veille. Nous attaquons nos épaves, les poissons sont là comme nous l'indique le sondeur mais pas une seule attaque. Rien a faire. Nous nous résignons rapidement et décidons d'aller observer l'activité dans la baie de sanguinet. Ca semble calme. Beaucoup de monde est encore capot. Nous nous approchons des herbiers quand tout à coup, nous voyons une équipe pêcher en surface. Nous savons que parfois c'est une technique imparable sur ce lac. Les poissons maillés s'enchainent autour de nous. Nous avons des attaques mais difficiles à piquer ! Je prends une perche juste maillée in extrémis avant que l'activité ne tombe. Soudain Mick aperçoit une chasse, et en deux secondes nous voilà tous les deux pendus à des perches de plus de 40cm. Il y a tout un banc mais il disparait aussitôt ! Nous ne le reverrons plus... Malgré notre acharnement, seul des équipes voisines parviendront à refaire monter ces grosses perches sur leurs stickbaits. Nous nous résignons à 30 min de la fin, il faut faire mesurer et rentrer au port. Dommage nous finissons avec 8 perches et des regrets suite a nos attaques manquées.

IMG_2644__Small_.jpg

Nous accrochons tout de même la troisième place du classement perche , trés disputée lors de cet Open ! Une performance qui nous hissera peut-être sur le podium perche de la D1 AFCPL à Clermont. 

IMG_2657__Small_.jpg

Sylvain  GARZA et Mickaël Weil

IMG_2654__Small_.jpgsultats :

Résultats sur 19 équipages  :  

1ER : JULLIAN/IRAILLES  3790 points - 6ème :GARZA/WEILL 2921 points.

Classement général : 11895 points pour JULLIAN/IRAILLES et 9260 points pour GARZA/WEILL.

 Fred

 

Du même auteur :

Essayez le Glossy en verticale ! (15 Jan 2015 )

COMPETITION DE BORDEAUX LAC 2014 ( 2 Sep 2014 )

BROCHETS DE DEBUT DE SAISON : CRUSHER 35G (18 Jun 2014 )

SORTEZ LE BOWSTCIK (27 Sep 2013 )

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex