Rivière au fil des saisons (partie I)

Actualité rédigée le 26 Aug 2016 par Alain FOULON.

En ce mois de juin, la rivière qui coulait à mes pieds présentait un niveau curieusement bas malgré les fortes précipitations et les nombreuses intempéries qui s’étaient abattues depuis le début de la saison de pêche.

 

La prospection des premiers spots ne me livrèrent aucune indication me permettant de trouver le bon pattern, avant que plusieurs chevesnes et quelques perches ne viennent brutalement attaquer ma petite cuiller ondulante mini-york de 2g (coloris Ayu). Un énorme poisson parvint même à rompre ma pointe en fluorocarbone de 2 livres de résistance. Sur un interminable radier de faible profondeur, au courant fortement ralenti, une truitelle prise sous les frondaisons les plus basses, situées à une vingtaine de mètres de ma position, attira un magnifique martin-pêcheur qui n’hésita pas à faire du surplace au-dessus d’une proie qu’il pensait facilement acquise alors que je la ramenai vers moi.

Après cet intermède, je décidai de m’engager dans un secteur, situé plus en amont, dont le profil torrentueux m’offrirait une eau plus oxygénée et plus fraîche.

DSCF5328.JPG

DSCF5332.JPG

Concentré sur les zones les plus ralenties, quelques poissons hésitant et capricieux refusèrent mon leurre métallique après l'avoir poursuivi. Un Tricoroll 47HW Stripe Ayu, puis Gold Yamame, parvint finalement à déclencher une première attaque. Il me fallut toutefois un certain temps avant de me rendre compte que les truites les plus actives  se tenaient dans les courants les plus soutenus, voire dans l’écume formée par les nombreux obstacles jonchant le lit de la rivière. Plusieurs poissons se laissèrent ainsi séduire par une animation minimaliste, mon action se limitant à soutenir la bannière dans les veines d’eau les plus vives où se tenaient les truites. 

DSCF5334.JPG

DSCF5338.JPG

 DSCF5340.JPG

 DSCF5343.JPG

 DSCF5349.JPG

La pêche qui s’offrait à moi détonnait toutefois avec les conditions que j’avais rencontrées en début de saison alors que j’étais à la recherche d’un secteur moins soumis aux pluies diluviennes qui avaient brutalement fait grossir les cours d’eau de la région. A suivre...

 Au plaisir de vous rencontrer au bord de l’eau.

 

Alain Foulon

 Matériel employé :

- canne Stream Master S 1712 L ;

- moulinet taille 1000 ;

- tresse 0.6 PE (8 brins) ;

- pointe en fluorocarbone de 2 livres ;

- agrafe Illex nitro snap  n°00.

 

 

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex