TEASER TIME.

Actualité rédigée le 17 Nov 2011 par Pascal MESLAND.

J’ai décidé de laisser un peu les pikes tranquilles durant cette période estivale, pour me consacrer aux perches super actives et aux sandres…

Je pratique principalement cette pêche avec un teaser, en bateau et en float tube.

Photo_1.jpg

Le problème durant cette période n’est pas d’attraper des perches, mais de tenter de sélectionner les beaux sujets plus difficiles, tellement les petites sont présentes sur les postes.

Cette année, j’ai beaucoup pêché avec un teaser monté en Drop Shot. Pour ce faire je  place, entre 10  et 150 cm du leurre terminal, un  I Shad en 2.8 monté sur un hameçon finesse Down Shot taille 3.

Je termine le montage par un Ammonite shad en 3 inch  monté sur une jig Head en 5,2g .

Cependant j’ai constaté que les beaux poissons se trouvaient plus souvent sur le fond.

Photo_2.jpg

L’Ammonite à tendance à freiner le montage à la descente, problème lorsqu’il y a du courant, du vent ou des grandes profondeurs. Cela empêche de bien travailler sur le fond. Dans ce cas j’utilise  à la place de l'ammonite shad, un I Shad en 3,8 au 4 ,8. Ce dernier avec sa queue finesse, freine beaucoup moins le montage et permet de mieux sentir le fond.

Quand c’est dur, je passe au « super light ».  J’utilise la Pepper qui me donne de bonnes sensations même sur des poissons moyens, une tresse en 8/100 et une tête en fluorocarbone de 17/100 constituent la ligne. Je monte en teaser un jaco Knuckle sur un finesse taille 6,  en bas un I Shad en 2,8 sur une Brush easy en 2,2 g ou une Jig Head en 3,5 g.

Ce montage m’a donné de bons résultats en lac sur des profondeurs moyennes et en étangs, mais à l’inconvénient de très peu sélectionner les beaux sujets. Cependant, les doublés sont nombreux !

Photo_3.jpg


Vous l'aurez compris, l’avantage de ce montage est de déclencher l’agressivité et l’attaque des belles perches au milieu des bancs de petites.

En effet lorsqu’ un petit poisson est piqué sur le teaser, je le remonte d’un ou deux mètres au dessus du fond et j’attends un peu, au risque de me faire parfois couper par un pike ou exploser par un silure. Les beaux sujets se piquent alors souvent sur le montage du bas. La sensation dans la canne lors de la deuxième touche est vraiment super sympa !

Photo_4.jpg

Avec un Ring Worm en bas, ça marche aussi !!!

Un autre avantage pour ce type de montage, c'est de pouvoir trouver le pattern couleur plus rapidement.

En début de pêche, je n’utilise jamais les deux mêmes couleur en haut et en bas. Cela me permet de trouver parfois la couleur du jour un peu plus rapidement. Spécial dédicace pour le coloris AYU qui fonctionne souvent très bien.

Coté matos, j’utilise la Délivrance 198 Power Finesse avec une tresse de couleur en 10/100 et une tête de ligne en Fluoro de 2 ou 3 mètres en 18/100 ou 22/100.

Les deux inconvénients de ce type de montage sont les pêches au milieu des structures où l’on s’accroche régulièrement et la faiblesse engendrée par le nœud du Drop Shot sur la ligne lorsque l’on pique un petit silure.

Même si je trouve cette pêche amusante, j’ai quant même hâte de retrouver les pêches hivernales  et de ressortir Freddy, Go-don, Veyron, gros jerks… pour les prises de gros pikes !.

Kalou

 

 

 

 

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex