TUN'ATTITUDE : - WAIEFU et TB LURES.

Actualité rédigée le 15 Sep 2009 par Marc RUBIO.

Dimanche 6 septembre en fin d'après-midi, je reçois un coup de fil du Cap d'Agde près de Sète, de mon ami Thierry Breysse (TB) :

- "Oh Marco, on a piqué 13 thons aujourd'hui ! On est cassé..."

Après les avoir félicités, non sans une pointe de jalousie, je me prends à rêver de partager une sortie avec cette flibuste sétoise.

Je ne tarde pas à rappeler Thierry, il m'invite spontanément à passer le week-end suivant chez lui.

Gérard est également du voyage. Le départ pour le Sud est fixé au vendredi 11 septembre, après-midi.

Samedi, le départ pour le large se fait dès 07 heures 30. Thierry qui ne manque pas d'amis, passe et reçoit des coups de fil d'un peu partout sur l'eau. Les observations transmises ne sont pas réjouissantes, aucun poisson n'est vu pour le moment.

IMGP2962.JPG

Arrivés au large nous voyons des gerbes d'eau sous quelques oiseaux. Thierry s'approche aussi rapidement que possible, pour que nous puissions lancer nos leurres. Mais la vue de quelques ailerons étonnants par ici font aussitôt redescendre la pression. En fait de thon, ce sont des dizaines de dauphins que nous pouvons admirer. "Flipper" et ses amis nous accompagneront quelques miles dans notre quête de « Thunus ».

Le vrai....

Son arrière petit-fils..  ;-))

IMGP2953.JPG

Sur le trajet, en direction de la zone où 8 jours avant de nombreuses chasses avaient permis la prise de beaux poissons par la TB Team, nous voyons des thons isolés crever la surface sans pouvoir les approcher. Arrivées sur zone, des centaines de mouettes qui patrouillent, nous regonflent. Les nombreuses heures passées sur l'eau à pêcher depuis des années, ne nous ont pas encore blasés.

Nous voyons enfin l'eau bouillonner, ce ne sont pas les thons mais de proches cousins, maquereaux et pélamides.

IMGP2956.JPG

Nous troquons les Waiefu pour des Ashura, Lightning pour Gérard et moi, Navigator pour Thierry. Nous montons les leurres, et la pêche commence.

Le plaisir de prendre des poissons aussi combatifs malgré leurs modestes tailles sur ces fleurets, est immense, et de les leurrer avec les TB Lures c'est la cerise sur le gâteau.

IMGP2954.JPG

Nous découvrons à force d'animations, que le « stop en go » est d'une efficacité redoutable sur les pélamides et autres maquereaux. Nous nous amusons ainsi un long moment, avant de reprendre la route des thons.

Malheureusement nous n'en croiserons aucun l'après-midi. Nous rentrons au port, la journée magnifique que nous venons de vivre nous comble de joie, mais il manque ce que nous venions chercher, un vrai combat sur du lourd. Je sens Thierry déçu de ne pas nous l'avoir fait prendre...

Dimanche, un peu fatigués par la soirée de la veille, nous reprenons notre quête un peu plus tard. Sylvain nous accompagne, huit jours plus tôt, il a pris un thon d'un trentaine de kilos par la queue. Il en garde un souvenir cuisant, le combat a été terrible.

IMGP3001.JPG

A peine sortis du port, nous prenons le large ou nous rencontrons Fred. Il a observé un peu d'activité, mais rien de terrible. Les chasses ne tiennent pas, nous reprenons donc la même route que samedi. Rien sur l'eau, peu d'oiseau et un « clapot » bien formé par le vent d'Est, rend la navigation peu confortable. Il n'est pas loin de midi, quand Fred rappelle Thierry pour lui donner quelques informations sur la tenue du poisson.

Le vent qui est tombé et la mer qui se calme nous permettent de nous rendre rapidement sur les lieux. Quelques oiseaux présents guident notre skipper vers les chasses.

Très rapidement quelques poissons qui jaillissent en surface, nous font tenter quelques lancers. Je suis bluffé par les distances atteintes par les leurres. Les qualités de lanceuses des Waiefu 240 et 270 maintes fois vantées par des membres de la Team qui ont la chance de taquiner le gros, offrent la possibilité de rester à distance suffisante des chasses et de ne pas disperser les prédateurs. Les chasses ne durent que quelques secondes et ne sont le fait que de poissons isolés.

IMGP2996.JPG

L'optimisme est de la partie, et Thierry reste confiant.

Nous reprenons nos observations, quand Gérard nous signale de l'activité à tribord. Notre capitaine aborde la chasse avec professionnalisme sans la couper, elle tiendra quelques minutes.

Nous enchaînons les lancers, quand sur un changement d'animation j'enregistre enfin une touche. Un départ très court me fait penser à un petit poisson. Je n'ai plus de poids sur la ligne et je pense l'avoir perdu. La déception n'est que de courte durée, après avoir repris le contact, le rush qui suit est terrible. La canne n'est pas sur la réserve, c'est moi qui le suit. Je ne peux rien faire sinon attendre qu'il s'arrête enfin et commencer le travail.

IMGP2972.JPG

Je prend 2 mètres, il m'en reprend 5, et c'est ainsi pendant de longues minutes... avant qu'il ne semble faiblir un peu. Dès l'ors je lui mets la pression et le pompe sans cesse, exploitant toute la puissance que m'offre la Waiefu 240. Mais le physique a du mal à suivre, les muscles lombaires sont tétanisés, les jambes cotonneuses et le souffle court. Dur, dur...

IMGP2970.JPG

Ca_envoie.jpg

Quand on commence à le voir, je ne cache pas ma satisfaction d'en finir avec ce combat qui m'épuise.

IMGP2977.JPG

Mais la vue du bateau lui redonne des forces, et il m'en remet une couche. Il faudra encore quelques minutes de souffrance aiguë avant que Sylvain puisse s'en saisir et le hisser à bord avec soin pour les photos et surtout pour le thon lui-même épuisé aussi!

IMGP2993_RET_.jpg

Nous en prenons quelques unes rapidement avant de le relâcher, à la manière des carangues sous d'autres cieux. Nous sommes heureux de le voir repartir sans faiblir.

IMGP2995.JPG

Je suis séché, mais comblé par la prise de ce poisson qui est le premier que je prends ainsi au lancer. C'est du sport ! Sans le sous estimer, j'étais loin d'imaginer la puissance de notre adversaire. Le thon rouge est une brute, pas civilisé du tout et qui ne se rend qu'après avoir tout donné.

 Tout le monde à bord est ravi, et partage mon bonheur.

IMGP2989.JPG

La chasse qui a duré tout le temps du combat, s'est coupée. Il est déjà 14h00, nous décidons de reprendre le chemin du port pour ne pas trop tarder à prendre la route pour La Rochelle. La satisfaction se lit sur tous les visages.

IMGP2999.JPG

Arrivés au port, Gérard me confiera en apparté, son soulagement de ne pas avoir été attelé, à la vue du combat livré par ce thon.

Thon_rouge.jpg

Un grand merci à Thierry et Sylvie pour leur accueil, leur gentillesse et leur convivialité. Sans oublier leurs potes, tous très sympathiques et disponibles. Je retourne bientôt les embêter, malgré les courbatures qui me rappellent ce combat à l'heure où j'écris ce texte et qui, paradoxalement, me font un bien fou.

Marco

 

 

 

Du même auteur :

Pop en stock ! (15 Jun 2017 )

Dessalage de fin de saison ! (15 Dec 2016 )

Dexter "extra size" pour le maigre ! (16 Jul 2016 )

Pêche du maigre, dans les starting blocks ! (17 Jun 2016 )

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex