Maxime Aubert

  • 37 ans
  • Team Illex
  • Pêche eau douce

Contact

Parcours de Maxime Aubert

 

La pêche… Une découverte précoce qui marquera de son empreinte bon nombre de mes choix tout au long de ma vie.

Mes premiers souvenirs remontent à des parties de pêche en famille : mon père et mes oncles pêchaient les carnassiers au vif, alors que mes cousins et moi étions chargés de capturer les appâts au coup. Des moments de partage et de communion familiale inoubliables.

Dès l’adolescence, le besoin d’indépendance me fait me tourner vers la pêche aux leurres : facile à pratiquer du bord, ne nécessitant pas beaucoup de matériel, c’était la technique idéale. Très vite, la prise en rivière de mon premier brochet à la cuillère et les sensations qui en découlent, allument en moi cette étincelle de la passion pour de nombreuses années !

Après une pause durant les années lycée (probablement due à une poussée d’hormones responsable de la naissance d’autres préoccupations…), la pêche revient au premier plan, une nouvelle fois grâce au partage de cette passion avec les amis.

Brochets, perches et chevesnes des gravières et rivières Lorraines sont au menu, mais un autre événement viendra chambouler quelque peu tout ça : en 2013, la découverte d’une nouvelle espèce : Micropterus salmoides, le Black Bass. Tout de suite conquis, ce poisson et sa pêche me passionnent. A tel point que malgré sa quasi absence de la région, je m’investis dans l’association Black Bass France depuis 2014 pour aider à sa protection, sa sauvegarde et son implantation sur le territoire. Il est aussi le poisson recherché lors de quelques voyages de pêche entre amis en Espagne ou dans notre bonne vieille France, dans les régions qui possèdent encore une bonne population.

Chez moi, mes modes de pêche préférés sont la pêche de l’aspe, du chevesne et du barbeau en wadding, la traque du brochet dans les nombreuses gravières ou en rivière en float tube, ainsi que la pêche en bateau sur les quelques grands lacs qui me le permettent.

Conscient de la nécessité de moderniser et de sensibiliser les pêcheurs à la protection et la préservation du milieu qui est notre terrain de jeu. Je suis investi en tant qu’élu dans mon AAPPMA locale, la plus grande de Meurthe et Moselle, ainsi qu’au sein de la Fédération de pêche du 54.

Pour la pêche en float tube, nécessitant de limiter le matériel embarqué, j’utilise principalement la Blue Shadow Cover Method. Très polyvalente, dotée d’un encombrement parfait pour ce type de pêche, elle couvre toutes les plages de puissance dont je peux avoir besoin, quel que soit le poisson recherché.

Mes leurres préférés sont, pour le brochet : le dexter shad, de la taille 150 ou 250 en rivière ou gravière, monté avec les screw tip head de 5 à 10g selon la profondeur visée. Le swimbait Gantia 180 a ma préférence lorsqu’il s’agit de ralentir les animations.

Pour l’aspe, j’utilise principalement le Water monitor en taille 85 ou 95, dans les coloris naturels tels (Ayu, ou Shine katana), mais aussi le Water mocassin ou le Squadminnow 80 ou 95.

 

Pour le black bass, le Flick shake est indéboulonnable lorsqu’il s’agit de pêcher en wacky. Je ne peux m’en passer, que ce soit en 4,8 pouces ou 5,8 pouces

 

Photos de Maxime Aubert

Le black bass... l'addiction à l'état pure
Barbeau 72cm Barbeau

Choisir un autre membre de l'équipe

Vidéos

Conseils

REVENDEUR WEB

PROSHOPS

illex